Situation d’entraînement attaque/défense en slalom


En slalom, le départ se fait au travers, les concurrents attaquent donc de front le premier bord. La performance de placement, du timing et de la vitesse au départ sont des éléments qui vont établir des positions plus ou moins favorables très rapidement après le départ. L’optimisation de la vitesse est évidemment un travail de base essentiel en entraînement. Mais le slalomeur pour être performant doit être capable aussi de se sortir efficacement de situations défavorables pour ne pas perdre trop de terrain et pour attaquer son adversaire. Positions défavorables:

  • Position dans le cône de déventement
  • Position dans le sillage de son adversaire
  • Position en arrière au vent de son adversaire

A l’inverse, l’enjeu pour le slalomeur qui se retrouve en situation de placement favorable est de conserver cette position et de maintenir son adversaire dans une position défavorable.

La situation d’entraînement que je propose est une situation qui permet de placer les slalomeurs dans une situation favorable/défavorable. L’objectif pour eux est de maintenir l’avantage ou de se dégager d’un désavantage sur le bord.

La mise en place nécessite 3 bouées. Deux forment une porte dont la largeur ne permet qu’à un seul planchiste de passer de front. La troisième bouée est une bouée de jibe située à une distance habituelle de parcours de slalom.

Par groupe de 2 à 5 selon le niveau, demander aux slalomeurs de s’organiser pour passer à pleine vitesse la porte en file indienne en laissant moins d’une longueur entre eux.

Celui de devant doit tenter de maintenir sa situation d’avantage jusqu’à la bouée et, ceux de derrière, se dégager de la position de désavantage afin de pouvoir attaquer son adversaire.

Exemple de « jeu tactique » entre deux adversaires sur un bord

Faire effectuer de nombreux passages, en bâbord et tribord, en alternant les positions, et en demandant aux slalomeurs de tester différentes tactiques d’attaque (au vent, sous le vent). Celles-ci entraîneront des tactiques de défenses adaptées. Encourager vos sportifs à utiliser des feintes d’attaque, à ne pas oublier qu’il y a une bouée à atteindre et que trop se défendre d’un adversaire peut entraîner une large ouverture pour les autres…

Cette situation d’entraînement permet d’évaluer ses performances de vitesse en fonction des angles d’aulofée ou d’abattée et d’évaluer les performances de son aileron en fonction de ces mêmes angles…

Évidemment, les situations d’attaque/défense en course n’existent pas seulement sur le premier bord… du coup la situation d’entraînement proposée développe des compétences que les slalomeurs réinvestiront sur les autres bords.

Pour les pratiquants qui n’ont pas d’entraîneurs et qui s’entraînent à plusieurs, entraînez-vous sur des bords libres en vous mettant en file indienne très proche les uns des autres. Celui de derrière tente de dépasser, celui de devant défend sa place. L’inconvénient est qu’il n’y a pas la bouée donnant un repère de cap et imposant une distance… mais c’est mieux que rien!

Bon entraînement à tous!

N’hésite pas à me laisser un commentaire et à partager l’article, ça encourage à continuer d’écrire 😉 merci d’avance à tous et à bientôt sur les spots! Ah au fait… je suis maintenant sur Instagram…!! @stephanekrause

 

2 réflexions au sujet de « Situation d’entraînement attaque/défense en slalom »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s