Que représente une journée de ski alpin…?


Alpe d'huez2015Lorsque l’on rentre d’une journée de ski alpin, on en a plein les jambes, la sensation de fatigue est bien présente et on éprouve le désir de se retrouver devant un bon goûter pour recharger les batteries. Mais qu’en est-il de la réalité physique d’une journée de ski alpin? Le temps d’effort réel avec notamment le rapport entre durée de ski et temps passé dans les remontées mécaniques?

Suunto ambit3 sport blue
Suunto ambit3 sport blue

Pour récupérer les données, j’ai utilisé une montre Suunto Ambit 3S équipée d’un cardiofréquence mètre et d’un GPS. Les données sont ensuite transférées sur movescount.com qui est l’interface numérique de Suunto permettant de référencer son activité et les éléments recueillis: Parcours, fréquence cardiaque, vitesse moyenne, vitesse max, dénivelé, durées d’ascension et de descente, altitude, etc…

J’ai effectué trois journées de relevés, dont deux avec relevés cardio, début décembre à l’Alpe d’Huez lors de l’ouverture de la station. Les conditions d’enneigement ne permettaient pas l’ouverture de tout le domaine, environ 15-20% du domaine était praticable. Sur les pistes ouvertes la qualité de la neige était plutôt bonne et, en raison de la douceur des températures, elle évoluait en cours de journée,  plutôt glacée le matin à une neige de printemps l’après-midi.

Les pistes n’étaient pas beaucoup fréquentées, aucune attente au télésiège, par contre attente de l’arrivée de la benne en fonction de sa position pour l’ascension des Marmottes III.

Côté ski, un ski engagé sur piste avec quelques courts temps d’arrêt pour récupérer. Pas d’arrêt pour manger à midi, sandwich dans les œufs…

Alpe d'Huez 2015
Ski Alpe d’Huez dec 2015

Première journée:

  • 3h54 sur les pistes, alternance Hermine et Herpie, et 2 fois Sarenne (plus longue piste d’Europe, ouverte seulement sur 9 km).
  • 60 km de distance totale parcourue
  • 2h10 d’ascension (remontées mécaniques) pour 1h25 de descente…
  • 15 descentes réalisées
  • 18 minutes d’arrêt: attente benne, arrêt pour respirer et pour 1 pipi!

> 56% du temps sur remontées, 36,5% sur les pistes… donc de travail physique… et 7,5% d’arrêts

Deuxième journée:

  • 4h34 sur les pistes, alternance Hermine et Herpie, et 3 fois Sarenne…
  • 78,6 km de distance totale parcourue
  • 2h37 d’ascension (remontées mécaniques) pour 1h35 de descente…
  • 15 descentes réalisées
  • 21 minutes d’arrêt: attentes benne, arrêt pour respirer, et pour 1 pipi!
  • Fréquence cardiaque moyenne 107bpm entre 66 et 160 bpm. Les pics, 158/160bpm, se situent à chaque fois à la moitié de Sarenne après un peu plus de 4km de descente environ. Ensuite, la piste se transforme en un long chemin qui voit l’effort physique diminuer.
  • 1428 kilocalories brûlées… en 4h34 comme si vous aviez couru 2 h…

> 57,3% du temps sur remontées mécaniques, 35% sur les pistes… donc de travail physique… et 7,6% d’arrêts.

FC et vitesse

Troisième journée:

  • 5h15 sur les pistes, surtout Hermine, un peu Herpie, et 4 fois Sarenne…
  • 93,69 km de distance totale parcourue
  • 3h06 d’ascension (remontées mécaniques) pour 1h37 de descente…!!!
  • 31 minutes d’arrêt: attentes benne, arrêt pour respirer, et pour 1 pipi!
  • 17 descentes réalisées
  • Fréquence cardiaque moyenne 101 bpm entre 62 et 159 bpm. Les pics, entre 145 et 159 bpm, après des engagements importants dans grandes courbes rapides sur Sarenne et sur Hermine.
  • 1452 kilocalories brûlées… en 5h15… quasi identique à la veille mais pour 3/4 d’heure de plus…

> 59% du temps sur remontées mécaniques, 30% sur les pistes… donc de travail physique… et 9,8% d’arrêts

Altitude

Ce que l’on peut retenir de ces 3 journées de ski:

  • environ 1/3 du temps total est consacré à l’effort physique ce qui ne représente pas beaucoup par rapport à la sensation de fatigue en fin de journée avec cette impression d’avoir « skié » toute la journée! On paye le forfait des remontées mécaniques surtout pour être sur les remontées…
  • Pour optimiser le rapport entre temps d’effort et temps de remontée, il vaut mieux privilégier les remontées courtes ou alors évidemment skier plus doucement, mais la dépense ne sera pas très élevée… Des relevés de journées de ski à Noël au Grand Bornand, moins engagés… ski avec les enfants assez rapides tout de même, montrent des temps de remontée et de ski équivalents en restant sur la même piste (quasi seule ouverte) et en prenant un télésiège débraillable rapide (4min de remontée, relevé vitesse du télésiège 16 km/h environ). Pour 3h12 sur les pistes, on a 1h16 de remontée mécanique pour 1h16 de descente et le reste en temps d’arrêt! Les autres journées sont équivalentes en rapport 50/50 montées/descentes…
  • Une fréquence cardiaque qui ne monte pas très haut en moyenne, quelques pics max autour des 155/160 bpm sachant que j’ai une Fc max au alentours des 180bpm
  • Autour des 1450 kilocalories consommées ce qui représente l’apport énergétique de la bonne raclette que vous allez vous empiffrer le soir: pour 200g de fromage, 300 g de pommes de terre et 100 g de charcuterie… donc ne comptez pas maigrir lors de votre semaine de ski!
  • Pour une session de ski de randonnée, vous consommerez jusqu’à 500 kilocalories par heure…

Mais c’était bon quand même!!!! 😉

Stéphane

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s